Ce site utilise des cookies, en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.

Les filières café – cacao occupent une place prédominante dans l’économie ivoirienne depuis de nombreuses décennies. Elles ont fortement contribué au développement économique nationale. Néanmoins, elles font face à des défis majeurs dont les plus significatifs sont la transformation en produits finis et semi-finis du café et du cacao, une amélioration de la politique de commercialisation qui garantisse plus de transparence et une rémunération plus juste des principaux acteurs, une meilleure structuration des filières capable d’assurer une maitrise de l’évolution de production et des coûts induits, une meilleure maitrise des programmes de durabilité et de leurs objectifs.
L’importance des filières café – cacao dans l’économie ivoirienne se mesure à travers les données suivantes :
  • Le pays demeure le 1er producteur mondial de cacao (avec plus de 40% de la production mondiale), avec une production annuelle moyenne estimée à plus de 2 000 000 tonnes au cours des campagnes 2019 et 2020.
  • Le pays est 3e producteur africain de café, et 15e au niveau mondial avec une production nationale estimée à environ 88 000 tonnes au cours de la campagne 2020 – 2021.
  • La filière café-cacao emploie plus de 1 000 000 personnes et nourrissent directement ou indirectement plus de 5 000 000 de ménages.
  • Le cacao demeure le premier produit d’exportation du pays, avec plus de 40% des recettes d’exportations, et participe à hauteur de 15% du PIB.
  • Les filières café - cacao sont organisées à travers l’ordonnance n°2011-481 du 28 décembre 2011 qui fixe les règles de commercialisation du café et du cacao, les mécanismes de régulation des activités au sein de la filière, ainsi que la création de « l’Organe de Gestion, de Développement, de Régulation de la Filière Café-Cacao et de Stabilisation des prix du Café et du Cacao ».
  • La dénomination « l’Organe de Gestion, de Développement, de Régulation de la Filière Café-Cacao et de Stabilisation des prix du Café et du Cacao » en abrégé le « Conseil du café-cacao » a été entériné par le décret n° 2012-06 du 16 Janvier 2012.

Currency Converter by OANDA

SUIVEZ-NOUS

Retrouvez-nous sur nos différents réseaux sociaux

F icon   link icon   Twit icon   you icon

frarendees